EN 1822

Cette nouvelle norme européenne repose sur des méthodes de mesure des particules qui couvrent effectivement la plupart des besoins d'applications différentes. La norme EN 1822:2009 diffère de sa version précédente (EN 1822:1998) et inclut les éléments suivants :

  • une autre méthode de test d'étanchéité des filtres du Groupe H, autres que des panneaux ;
  • une autre méthode de test utilisant un aérosol de test solide au lieu de liquide ;
  • une méthode de test et de classification des filtres composés de médias de type membrane ;
  • une méthode de test et de classification des filtres composés de médias en fibre synthétique.

La principale différence concerne la classification des classes de filtres H10 - H12, qui ont été rebaptisées E10 - E12.

Le tableau suivant indique les différentes classifications des filtres haute efficacité selon la norme EN 1822 :

 Valeur intégraleValeur locale
 Classe filtres Efficacité d'épuration %Pénétration % Efficacité d'épuration %Pénétration %
E10 85 15 - -
E11 95 5 - -
E12 99,5 0,5 - -
H13 99,95 0,05 99,75 0,25
H14 99,995 0,005 99,975 0,025
U15 99,9995 0,0005 99,9975 0,0025
U16 99,99995 0,00005 99,99975 0,00025
U17 99,999995 0,000005 99,9999 0,0001

La description de la classe de filtre est la suivante :

  • EPA 10 - EPA 12 : Filtres à air particulaires efficaces
  • HEPA 13 - HEPA 14 : Filtres à air particulaires haute efficacité
  • ULPA 15 - ULPA 17 : Filtres à air à pénétration ultra faible

Test

Les tests définis par la norme EN 1822 sont généralement effectués avec une sonde aérosol qui peut être déplacée sur toute la surface du filtre. Le déplacement, ou balayage, de la sonde aérosol permet de mesurer l'efficacité d'épuration à plusieurs endroits. Les résultats servent à calculer l'efficacité globale du filtre à air ou les fuites d'une zone spécifique du filtre. Le résultat du calcul de l'efficacité globale est souvent appelé « valeur intégrale », tandis que les fuites correspondent souvent à la « valeur locale ».

Les tests sont exécutés sur des filtres à air neufs avec le débit d'air volumétrique nominal spécifié. Les filtres U15 ou supérieurs doivent être balayés avec une sonde de mesure des particules conçue à cet effet. Un test à l'huile peut être utilisé sur les filtres classés H13 et H14.

Le test des filtres inclut les mesures suivantes :

  1. Chute de pression au débit d'air nominal
  2. Efficacité d'épuration globale à la taille de particule la plus pénétrante (MPPS)
  3. Efficacité d'épuration locale à MPPS
  4. Pas de fuites au-dessus de H13, comme indiqué dans le tableau ci-dessus

 

Camfil fabrique les filtres à air Megalam (HEPA/ULPA) conformément aux spécifications des normes les plus rigoureuses du secteur et/ou des clients. Nous testons également les émanations gazeuses des éléments bruts, tels que les composés organophosphorés des luts en polyuréthane (PU). Les sphères pleines en latex ou en silice sont généralement choisies pour faire office d’aérosols de test au sein de l’industrie microélectronique, en raison de leurs propriétés de faible émanation. Camfil mène une politique d’amélioration continue de ses produits afin d’assurer sa place de leader sur le marché de la filtration à haut rendement. Nous menons des programmes extensifs de R&D en association avec nos fournisseurs principaux, qui visent à développer et à tester la prochaine génération de supports de filtration. Ces efforts nous permettent d’offrir à nos clients les produits de filtration les plus performants afin de satisfaire aux exigences des technologies émergentes.

Camfil a été le premier fabricant à offrir des filtres ULPA de classe U17 utilisant des supports à faible teneur en bore. Nous fabriquons également des filtres e-PTFE de classe U15 et supérieures.

Contact

Pour nous contacter facilement

DETAILS DES CONTACTS
KEEP UPDATED!

Inscription à la newsletter Camfil

Xpair